Une rupture dans le continuum


Une rupture dans le continuum (c'est mon anniversaire demain)

Voici une des belles aventures d’écriture et d’enregistrement que j’ai vécues.

Ce conte symphonique a été enregistré les 26 et 27 août 2001 par l’orchestre symphonique des étudiants de Lille Flandres, sous la direction de Pierre-Yves Gronier, et (par ordre alphabétique) :
- COCO (La Mort)
- Stéphane CORBIN (L'apprenti)
- Thibaud DEFEVER (Le fou)
- Laurence FLAHAULT (La boulangère)
- Jeff KINO (Le bistrotier)
- François MARZYNSKI (Le boucher)
- Fred MERPOL (L'antiquaire)
- Marie-Hélène PICARD (La fleuriste)
- Natacha TERTONE (La bibliothécaire)

Livret : Stéphane CORBIN, Thibaud DEFEVER et Fred MERPOL.
Musiques : Jean-Christophe CHENEVAL, Stéphane CORBIN, Thibaud DEFEVER et Fred MERPOL
Arrangements / Orchestrations : Jean-Christophe CHENEVAL

L’histoire :
Qui est le fou des alentours ? Pour l'antiquaire comme pour les commerçants, c'est le fada du quartier, qui prédit son 148ème anniversaire pour le lendemain ; mais quand l'apprenti découvre dans la boutique de l'antiquaire une photo sur laquelle le "fou" tient dans sa main le journal du 23 février 1881, il tente de comprendre... et ne comprend rien quand l'antiquaire lui dit qu'il a la solution, qu'il fait le 40 et appelle la Mort sur son portable, qu'il lui parle d'un cas DX42 (une rupture dans le continuum), que la Mort lui explique qu'un imbécile d'intérimaire lui a ramené Apollinaire au lieu du fou et que pour rattraper le coup, il faut respecter la procédure et retrouver son lit... Mais l'antiquaire a encore la solution... et le fou sera libre avant l'aurore.